La Psychanalyse

Sans titre

La psychanalyse est une méthode thérapeutique qui consiste à soigner par la parole : une « talking cure », comme l’a nommée l’une des patientes de Freud. C’est une théorie du fonctionnement psychique dont les outils, forgés par Freud et réinventés par ses successeurs, au premier titre desquels Lacan, permettent au thérapeute de s’orienter dans l’écoute du patient et de le mener à un soulagement de sa souffrance.

La psychanalyse met au jour l’existence de l’inconscient, qui se manifeste à travers les rêves, les lapsus, les mots d’esprit et les symptômes. A travers la parole, par la technique de l’association libre (dire tout ce qui nous vient à l’esprit, sans chercher un ordre ou une logique), le travail sur les formations de l’inconscient permet d’accéder à une meilleure connaissance de ce qui nous détermine. Ce travail permet de se libérer de comportements et contraintes qui nous aliènent, en se confrontant à la question de notre désir. En ce sens, chaque cure est absolument singulière et chemine à partir du « dire »particulier du patient.

Les séances consistent en un dialogue entre le patient et le psychanalyste, qui peut se faire en face à face ou bien allongé sur le divan. Ce qui compte c’est que la parole soit adressée au psychanalyste, mais la modalité du cadre peut varier. Ainsi, après Freud, les psychanalystes ont transformé la pratique pour s’adapter à des situations nouvelles, en particulier la psychanalyse avec les enfants. Mélanie Klein, Winnicott, Dolto, et bien d’autres, ont inventé une façon de faire avec les enfants, où le travail sur l’inconscient et sur le symptôme se fait à partir du jeu et du dessin. Il s’agit toujours d’un « dire » qui est adressé au psychanalyste, même s’il ne prend pas la forme d’un récit comme chez l’adulte ou l’adolescent.